trans

Le transhumanisme: La vie éternelle numérique

Le transhumanisme : la vie éternelle numérique ?

transhumanisme

transhumanisme

Bientôt, semées sous votre peau, les puces feront partie de votre corps.
Vous serez votre propre robot. Un autre monde est déjà au travail.
Tout ce que la science est capable de faire, elle le fera. Un rêve de puissance nous emporte.

Jean d’Ormesson

Vous vous dites : « c’est quoi ce délire mystique chez NitroPanic ? »

Point de mysticisme ici mais un abord sommaire sur le but ultime d’une partie de la communauté scientifique, mais aussi et surtout des sociétés de l’économie 2.0.
Modifier l’homme au point d’en choisir la prochaine évolution, je devrais plutôt dire révolution. On utilise la notion de techno Darwinisme.

Il est impossible de parler du transhumanisme en quelques lignes, une thèse serait le minium prérequis. Alors pour éviter que vous n’alliez sur Amazon commander la biographie de Franck Ribery à colorier au lieu de lire cet article je vais tenter de résumer et surtout de vous aider à cerner en quoi ce terme va changer notre avenir à tous.

C’est quoi le transhumanisme?

Selon wikipedia le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l’usage des sciences et des techniques afin d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Il considère certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie comme inutiles et indésirables.
Dans cette optique, les penseurs transhumanistes comptent sur les biotechnologies et sur d’autres techniques émergentes.

d’où ça vient et de quoi parle-t-on ?

Le courant en question est né dans les années 50 mais a vraiment pris son (ses) sens actuel dans les années 80 sous l’essor de sociétés américaines. Il n’y a pas un, mais des courants transhumanistes qui vont de la démocratie numérique à la régénération de la terre originelle par des moyens techniques. On parle de courant extropianiste (évolution proactive de l’homme), hédoniste (suppression de la souffrance, allongement de la vie), singulier (émergence d’une IA), etc. La liste est longue.

Il y a chez certains tenants de ce courant une forme mysticisme proche d’une nouvelle religion basée sur la technologie.

La technologie est le coeur et le moteur du mouvement. En effet depuis les années 90, plusieurs branches de la science et de la technique convergent et se font progresser mutuellement, dans le jargon on les appelle les NBIC : (N) nanotechnologie – (B) Biologie – (Informatique) et (C) cognitives , c’est-à-dire les sciences de l’intelligence, qu’elle soit d’origine biologique ou artificielle.
Ce croisement et cette perméabilité des connaissances induisent des avancées spectaculaires.
Le point crucial devrait être atteint quand l’intelligence artificielle aura atteint voir dépassée celle de l’homme. Les chercheurs appellent cela « la singularité » et devrait survenir vers 2050.
Il y a moins d’une semaine, une IA a battu le champion du monde de GO, non pas en passant en revue tous les coups possibles (à l inverse des méthodes employées pour les échecs) mais en apprenant comment « penser » le GO.

Quels sont les domaines concernés ?

Le transhumanisme recouvre tous les aspects de l’existence : du vivant au non vivant, voire même à l’immatériel (la conscience)

En voici quelques exemples :
Prolongation de la vie :

- Prolongation de l’espérance de vie et/ou des organes
- Autoguérison

Amélioration physique :

- oeil bionique, améliorer la vue
- paralysie, handicap
- exosquelette, bras jambe bionique
- surdité
- émulation, reproduction artificielle
- autres améliorations physiques et/ou réparation

Amélioration cognitive :

- Interface cerveau-machine; cerveau-cerveau
- Ingénierie inverse du cerveau
- performance cerveau, mémoire ...
- réparations, maladies qui touchent le cerveau
- lire dans les pensées, stimulations, contrôle par la pensée
- Téléchargement de l'esprit

Ingénierie génétique, biologie de synthèse :

- Création de tissus
- Nanotechnologies, augmentations, implants, puces
- Intelligence artificielle

Société :

- Big Data, préventions, système de programmes connectés
- Sécurité, armée, défense
- Emplois
- Robots sexuels
- Finances
- Transports

La Géo-Ingénierie:

- Énergie renouvelable, géothermie universelle
- contrôle de la météo
- Restauration des biotopes

combinatorial

Science-fiction me direz vous ?

Rien n’est moins sur…

La science et la médecine « classique » permettent déjà de modifier les caractéristiques de l’être humain, telles que l’apparence, avec la chirurgie esthétique, l’implantation dentaire avec l’orthodontie. Elles permettent aussi de réparer (hanche en titane, prothèses orthopédiques, greffe de peau, etc.) ; mais tout cela n’est rien en comparaison avec ce qui arrive demain. Je veux dire un avenir proche : 2040/2050

Les technologies existent déjà et comme je le disais en préambule, elles avancent très vite.

Voici quelques exemples de technologies déjà disponibles :

Un laboratoire de Harvard a réussi à partiellement inverser le vieillissement d’une souris en lui injectant un nucléotide – le NMN (nicotinamide mononucléotide) – si les tests sont validés, les essais sur les humains pour guérir la démence sénile pourraient commencer en 2020 : inverser le vieillissement.

Pratiquement tout le monde se rappelle du héros de la saga Matrix téléchargeant des connaissances dans son cerveau pour apprendre instantanément. Et bien le processus existe déjà. Des chercheurs du  HRL Laboratories, (qui appartient à The Boeing Company et General Motors)  ont trouvé un moyen d’amplifier l’apprentissage, seulement sur une échelle beaucoup plus petite que dans le film.

Ils ont étudié les signaux électriques dans le cerveau d’un pilote professionnel pour ensuite introduire les données sur des sujets novices, puisqu’ils avaient appris à piloter un avion sur un simulateur de vol. Les sujets ayant reçu la stimulation cérébrale par l’intermédiaire d’électrodes, ont amélioré leurs aptitudes de pilotage avec un taux de 33% qu’un groupe placebo (apprentissage à la Matrix)

Marvin Minsky, grand professeur de robotique américain, reprenant les travaux du Neuroscientifique Randall Koene  prophétise qu’en 2045 nous serons capables de « sauvegarder » notre esprit. Il explique « notre esprit est une production émergente de l’interaction entre les neurones. Si nous pouvons cartographier ces interactions, et les reproduire sur un autre support, nous aurons effectué une « copie de sauvegarde » de notre personnalité. Reste alors à placer cette copie dans un nouveau corps, artificiel ou même virtuel, pour ressusciter l’individu ainsi préservé. » En fait les prémices ont déjà été accomplies. Il est actuellement possible de commander une prothèse par la pensée (prothèse commandée par la pensée)

Nous avons déjà les capacités de stockage grâce à l’impression quantique « 5d » – 360 To sur un disque de verre de la taille d’un Oréo… (disque 5d)

Je pourrais continuer comme cela jusqu’à demain, mais du coup il y a longtemps que vous auriez fini la bio de Franck… 😆

Applications

Bon d’accord, mais en quoi ça nous concerne ?

Google Hal

Google Hal

Toutes ces découvertes, ces recherches ne sont pas menées dans un but philanthropique. Elles sont financées et encouragées par des entreprises qui pour la plupart ne se préoccupent pas d’éthique, mais seulement de profit. Les seules choses qui contrecarrent encore un peu leurs visées sont les états. Mais pour combien de temps encore, car les dirigeants des grandes sociétés placent leurs membres dans des postes influents à coup de millions de dollars ( on appelle cela le transhumanisme politique).

Bill Gates, technophile modéré, prophétise la disparition des infirmières d’ici 2030-2035. Larry Page, cofondateur de Google, semble lui donner raison, car il expliquait fin 2015 que 9 emplois sur 10 sont menacés à brève échéance par l’automatisation des tâches.

Le même Bill Gates s’alarme de voir qu’il n’y a quasiment aucun débat sur les problèmes éthiques posés par l’intelligence artificielle ( la prééminence de la machine sur l’homme). Le premier colloque sérieux sur le transhumanisme en France s’est tenu en novembre 2014.

Le propagandiste Number one du transhumanisme, c’est Google et toute sa myriade de start-ups satellites (dont la très médiatique Boston Robotics dont les robots exposent leurs gamelles au 20h00).  Les maîtres sont communément appelés GAFA : Google/Apple/Facebook/Amazon . Il y a aussi IBM à la pointe de l’I.A. Mais elles ne sont pas seules, il y a toutes les entreprises du sillon pacifique appelées ainsi, car elles sont implantées de part et d’autre du pacifique, aux usa, en Asie, au Japon…

Il faut bien comprendre que l’augmentation ne sera accessible qu’à ceux qui en auront les moyens.

L’avenir pourrait bien se jouer entre ceux qui ont les capacités financières d’être « augmentés » et les autres, ceux qui sont actuellement comme vous et moi.

Elysium

Elysium

Nous autres, êtres « diminués » aurons-nous les mêmes droits? Serons-nous encore considérés comme humains? Ou simplement les esclaves des augmentés?  Pour avoir une idée du pire de ce qui pourrait advenir en terme de séparation de la population, je vous conseille de jeter un oeil au film ELysium sorti en 2013. Il n’aborde par tous les thèmes du transhumanisme, mais explore quelques aspects édifiants. (Elysium)

Il se pose également le problème des ressources pour créer et construire tout cela. Elles ne sont pas éternelles ou inépuisables. Ce sera une des raisons pour laquelle ces progrès ne seront pas partagés par tous.

Même si on ne peut s’opposer contre cette vague de fond technologique et scientifique, il est urgent de poser des limites à ce qu’on pourra faire de ces technologies. Ce n’est pas par ce que l’on peut faire quelque chose qu’on doit le faire : je peux brûler la maison de mon voisin pour m’éclairer, mais dois-je le faire? Est-ce juste?

Êtes-vous prêt?

Comme on vient de le voir, les technologies arrivent. La vie éternelle ou très longue (Google table sur 500 ans) n’est plus de la science-fiction, mais une étape de notre évolution. La question est que faire d’une telle longévité ? Les choses que nous vivons auront elles encore un gout, un intérêt ?

Et vous vous en pensez quoi ?

Sources :

Le transhumanisme : le transhumanisme
Google veut vaincre la mort : Google veut vaincre
Comprendre les dangers du transhumaniste : dangers du transhumaniste
Biotechnologie : biotechnologie
le transhumanisme - la fin de l'humanité : fin humanité
les entreprises et le transhumanisme
  • Haha la longévité je prends! Je suis bien trop curieuse de voir comment le futur va se passer 🙂

    Comment mesure-t-on la capacité de l’intelligence artificielle? Est ce qu’en un certain sens elle n’a pas déjà dépassé l’homme sur nombre d’aspect?

Tom
20/03/2016

Mat aime écrire depuis sa plus tendre enfance, alors moi aussi j'écris une petite bio pour voir ce que ça donne. Permettant un peu d'humaniser cette page.