tas de clé usb

Les supports de sauvegarde

Maintenant, vous avez une tonne de fichiers de sauvegarde. Votre vie et celle de votre famille numérisées, vous allez devoir les stocker sur différents supports.

Et surtout les varier! Vous n’allez pas mettre tous vos oeufs dans le même panier, mais mettre une copie de tous vos oeufs dans différents paniers.

Un tas de vieux disques durs, visiblement cassés

Un tas de vieux disques durs, visiblement cassés

Il est évident que l’intérêt de protéger et sauvegarder ses données administratives et/ou personnelles de votre foyer, est de ne pas les laisser dans votre foyer. Alors voici un aperçu des différents supports à porter sur vous, enterrer au fond du jardin ou à confier à un parent.
C’est une liste qui semble être classée par taille et coûts. Mais tout reste variable selon votre budget et le niveau de sécurité que vous voulez appliquer. (Je ne parlerai pas pour le moment de cryptage/encodage et autres.)

 

Supports mobiles

La Carte SD

Ce petit truc qui s’enfile dans un smartphone ou dans un APN et qui existe en version miniSD et microSD.
L’intérêt c’est clairement l’encombrement, qu’on considérera comme quasiment nul. Elle pèse moins de 2 grammes, mesure moins de 3cm carrés et peut contenir jusqu’à plusieurs centaines de Go pour certaines (512 chez Sandisk).

Carte SD

Carte SD

Concrètement vous pouvez porter tous vos documents sur vous, dans votre portefeuille sur un truc de la taille d’un timbre. Comme il en existe à moins de 5 euros, vous pouvez en posséder plusieurs. Attention à ne pas le perdre en revanche!

Les + : Poids, taille, prix, mobilité, facilité d’utilisation
Les – : Sensible à l’humidité et chaleur, lenteur

 

La clé USB

On a tous une vieille clé USB en forme de cul, de Légo ou de Yoda. Elles sont partout, de toutes formes, tailles, prix et qualités. Comme pour la carte SD, vous pouvez l’avoir sur vous au quotidien, dans votre poche ou sur votre trousseau de clés.

Clé USB YODA

Oui. C’est une clé USB.

Plusieurs clés bon marché suffiront à stocker le nécessaire. Pas besoin de dépenser des centaines d’euros dans un support qui dans notre cas servira qu’à stocker sur du long terme. Généralement un prix élevé est justifié par la vitesse de lecture et d’écriture (idem pour les cartes SD). Important alors si vous utilisez votre clé au quotidien, pour votre boulot, etc.

Les + : Poids, taille, prix, mobilité, facilité d’utilisation
Les – : Sensible à l’humidité et chaleur, lenteur

 

À savoir, il existe des clés USB sécurisées matériellement et/ou cryptées, avec des codes d’authentifications pour les déverrouiller. N’oublions pas non plus les clés USB résistantes aux intempéries comme on avait déjà vu sur NoPanic.
Je consacrerais sûrement une page spéciale pour ses super-clés.

 

Le Smartphone

On n’y pense pas souvent. Et pourtant vous l’avez toujours sur vous, comme un greffon. C’est donc le candidat idéal pour le stockage. Et grâce à l’écran, vous pouvez avoir un aperçu direct sur vos documents.

Vieux téléphone, car tout le monde a déjà vu un smartphone

Vieux téléphone, car tout le monde a déjà vu un smartphone

Alors, virez moi donc Candy Crush et Clash Royal, et remplacez-les par vos données perso ! Elles seront en sécurité « naturellement » avec vos écrans de verrouillage ou divers codes et vous pourrez en rajouter assez facilement, à la volée, avec des logiciels de synchronisation.

Les + : Mobilité, sécurité « naturelle », mise à jour
Les – : Fragilité, piratage

 

Le disque dur externe

C’est le moins mobile de cette liste, bien que certains doivent être maintenant plus petits que certains smartphones. Un peu plus onéreux qu’une simple clé, ça reste un support fiable (mais fragile) que tout le monde possède.

Lacie Rugged

Lacie Rugged

Y’en a pour toutes les bourses, de 50 euros à 5000 euros, et de toutes les tailles, de 120Go à 48To. Sachant que dans 120Go, vous pouvez mettre quelque chose comme 90000 à 150000 photos, je pense que ce sera largement suffisant pour être stocké dans un module étanche ou une touque.

Les + : Mobilité relative, taille
Les – : Fragilité, sensible aux chocs

 

À savoir, il existe comme pour la clé USB, des disques durs externes avec claviers et code d’authentification et d’autres tout-terrain, résistants à l’eau et à la poussière. On en reparlera.

 

Le NAS

Assurément le moins mobile de tous et le moins adapté notre utilisation. Je devais quand même parler, le NAS, serveur de stockage en réseau, est un boîtier contenant un ou plusieurs disques durs, et connectés à votre réseau domestique ou professionnel.
Et c’est pour cela que j’en parle, le NAS provient tout droit des entreprises et pourrait vous intéresser si vous êtes patron ou employé d’une boîte qui aurait besoin d’externaliser et sauvegarder ses données.

Différents NAS

Différents NAS

Les disques durs internes sont montés en RAID (vulgairement : répartition des données pour améliorer performances et sécurité), et le NAS est connecté à votre modem/livebox/,etc. Vous aurez donc la possibilité d’envoyer vos données depuis votre ordinateur, et même depuis Internet ailleurs dans le monde, si vous l’avez configuré pour.
Ça reste un moyen très onéreux et inutile si votre NAS partage le même domicile que vous.
Comptez 80-100€ et plus pour un boîtier vide, et 50-100€ par disque dur suivant la taille.

Les + : Automatisation des sauvegardes, capacité, protection
Les – : mobilité nulle, stocké dans votre maison, coût

 

Aparté, c’est un must-have pour de la sauvegarde quotidienne de travail, si vous êtes travailleur indépendant, photographe, graphiste, développeur, etc. On sort de la sauvegarde de paperasse je l’accorde, mais c’est important d’en parler, hein.

 

Les CD/DVD

Non je rigole. Je voulais en parler, mais en fait non, c’est ridicule. Ça se casse, se raye, ça prend de la place. Personnellement, je n’ai même plus de graveur, ni même de lecteur sur mon ordinateur.

 

Supports pas mobiles

Cloud

Cloud par ci, Cloud par là. On a que ce mot à la bouche depuis quelques années.
Le Cloud c’est simplement la possibilité de déposer et stocker des données en ligne dans un espace dédié, gratuit ou payant. Parfait donc puisque vous pouvez externaliser vos données, ailleurs, sur la toile, le nuage.

L'homme-cloud

L’homme-cloud

Je ne vais pas détailler et énumérer les offres ici, y’en a des milliers. Retenez DropBox, GoogleDrive, iCloud, OneDrive, Photo. Ils ont leurs différences, leur plus et leur moins.

Les + : Externalisation, cross-plateform, la gratuité de certains, facilité d’utilisation
Les – : Le prix d’autre, sécurité et transparence parfois floues

 

Serveur perso

Le serveur personnel c’est simple, vous imaginez juste la location d’un disque dur, d’un espace de stockage. Vous pouvez donc l’utiliser comme votre disque dur personnel, mais externalisé.
Vous avez donc l’avantage du Cloud, sans l’inconvénient de balancer vos données on ne sait où. (Ca reste des données en ligne, quelque part donc piratables)

OVH, 1&1, vous en trouvez des dizaines sur le net. Ça reste une solution plus brute que le Cloud, plus personnel, mais un poil moins user-friendly comme on dit, ergonomique. Ça demande un peu de connaissance en informatique.

Les + : Externalisation, cross-plateform, moins AMERICAN que Google et autres
Les – : Connaissance à avoir, sécurité

 

Concluons

Comme on a vu au départ, y’a pas de bons et de mauvais stockage. Ils sont tous variés et se complètent.
Le mieux, c’est clairement de taper un peu dans chaque. Posséder une ou plusieurs clé usb et/ou carte SD, en avoir sur soi et chez un parent/ami, ou même dans une cache, une boîte postale, un coffre de votre banque suisse secrète.
Idem pour le Cloud, avoir un stockage externe gratos c’est cool. Une version payante aussi si vous justifiez d’une tonne de données à sauvegarder ou d’une sécurité accrue.

Tom
22/03/2016

Mat aime écrire depuis sa plus tendre enfance, alors moi aussi j'écris une petite bio pour voir ce que ça donne. Permettant un peu d'humaniser cette page.

Non classé

-
Découvrez les autres partie du dossier :