#Galileo : fonctionnement du GPS européen

Bientôt, nous ne dirons plus "As-tu pris le GPS ?" mais "As-tu pris le Galileo ?". L’Europe déploie une constellation de satellites qui permettront de se localiser, partout sur Terre et de régler nos montres au 10 milliardièmes de secondes près !

Aujourd’hui, la navigation par satellite est très répandue. Nos voitures et nos téléphones sont quasiment tous équipés d’un GPS. Eh bien GPS, qui signifie Global Positionning System, c’est le système de navigation par satellite, développé par les Etats-Unis. Les Russes et les Chinois également en ont un, respectivement GLONASS et BeiDou. Désormais, l’Europe possède son propre système (compatible avec les autres) : Galileo. Cela permet d’être indépendant. Et aussi plus performant. Grâce à ses 24 satellites, Galileo permettra de se situer partout sur Terre, à un mètre près. C’est 10 fois mieux que le GPS.

Fin 2016, 15 satellites sur 24 sont en orbite. Nous pouvons donc déjà utiliser ce système, qui ne sera toutefois totalement efficace qu’en 2020. Galileo est accessible gratuitement. Il faut juste s’équiper d’une puce compatible. Le grand public pourra l’utiliser pour ne pas se perdre en montagne ou sur la route des vacances. Mais les professionnels aussi sont très intéressés, pour guider des cargos en mer ou gérer le trafic des trains et des camions. Un service, payant, leur permettra de se situer encore plus précisément, à quelques centimètres près.
https://jeunes.cnes.fr/fr/tu-pris-ton-galileo